Axelle Red
Centre de Pratique Musicale de Thônes
Navigation
 ▶ Archives / Presse  ▶ « Vocales » & « Saisons  ▶ « Vocales » 2010  ▶ Axelle Red
chapeau & descriptif
Corps de l'article

Présentation

Ambassadrice de l’UNICEF, militante humaniste et artiste maintes fois récompensée, Axelle Red fait escale à Thônes pour une soirée exceptionnelle où elle revisitera ses plus grands succès, en attendant la sortie de son prochain album prévu pour l’automne 2010.

DL du 23/05/2010

Le grain et la sensibilité d’Axelle Red ce soir aux Vocales

La Flamande et flamboyante Axelle Red, donnera ce soir à Thônes, un de ses rares concerts de l’année.
Une occasion, tout aussi rare, de découvrir une artiste singulière dont l’originalité de la voix n’a d’égale que la vigueur de son engagement humaniste.
Artiste emblématique de la « french soul », ses sources d’inspiration ne sont autres qu’Aretha Franklin, symbole par excellence de la soul-funk à qui elle rend hommage dans une de ses premières chansons. The Carpenters ou encore Cat Stevens, pop et folk rock complètent son répertoire, Des influences larges qui concordent avec une culture multiple à la fois flamande et francophone.
C’est après avoir entrepris des études de droit et de théâtre qu’Axel Red se lance dans une carrière de chanteuse, en 1988, avant de connaître un succès fulgurant avec le titre « Sensualité », en 1993. De légendaires duos avec Youssouf N’Dour puis Renaud, avec qui elle interprète l’incontournable « Manhattan-Kaboul » la propulse parmi les artistes populaires de cœur.

Reconnue du public, elle se tourne à présent vers de plus petites scènes
Depuis, le public la connait autant pour ses engagements, envers diverses causes humanitaires, que pour son talent de chanteuse émouvante, qui s’inspire des grandes causes comme des petits combats de tous les jours.
En se tournant vers de plus petites scènes, comme ce sera le cas ce soir à Thônes, Axelle Red revient aux sources de l’échange musical pour délivrer en toute simplicité et sincérité les titres qui ont fait son succès et ceux qui marquent son parcours de femme entière qui a le cœur pour moteur et la musique pour carburant.

Gaëlle TAGLIABUE

DL du 25/05/2010

Un tonnerre d’applaudissements pour Axel Red, dimanche soir

Plus aucune place disponible à la salle des fêtes ce dimanche soir, pour déguster l’un des rares concerts de la flamboyante flamande Axelle Red. Invitée vedette du festival des « Vocales », le public ne s’est pas trompé en venant en nombre apprécier ses textes pleins d’amour et d’humanité que l’artiste impose avec une rare vigueur dans son engagement envers les populations maltraités. Si sa chanson « Manhattan Kaboul » interprétée en duo avec Renaud l’a propulsé en haut de l’affiche, de nombreux titres l’ont fait connaître du grand public, « Sensualité », « Parce que c’est toi », « Je t’attends » ou encore « La liberté ». Sur la scène des Vocales, avant d’interpréter ses succès mondialement connus et repris par le public conquis par son humanisme, l’artiste a proposé une sélection de ses derniers albums, dont quelques morceaux en anglais ou en espagnol. Après les tournées Zénith, Axelle Red se tourne désormais vers de plus petites scènes pour passer son message et son engagement envers les causes humanitaires auxquelles elle est si attachée. Ce privilège, le public des Aravis l’a parfaitement partagé et ce sont de nombreux rappels qu’elle a du honorer avec sa gentillesse sans restriction. Le tonnerre d’applaudissements l’a très certainement conforté dans la poursuite de son engagement pour les grandes causes comme dans les petits combats de tous les jours qu’elle livre avec sa poésie et son talent de conteuse.
Ambassadrice de l’UNICEF depuis 1977, en 98 elle chante avec Youssou N’Dour l’hymne officiel « La cœur des grands » à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde de football au stade de France à Paris. En raison de son engagement social en faveur des droits de l’homme, elle est faite « Doctor Honoris Causa » en mai 2008 par l’Université de Hasselt.

Jean-Paul CHAVAS

L’Essor 74,(27/05/2010)

Vocales : Axelle Red dévoile son jardin secret

On connaît d’Axelle Red, ses grands tubes des années 90 et la tonalité de sa voix si chaleureuse. Son engagement au profit des grandes causes humanitaires est moins connu. Son concert à Thônes, dans une version intimiste, avec trois musiciens et la seule force de sa voix, a permis de découvrir l’univers de cet artiste au grand cœur. Son concert a débuté par les chansons de son nouvel album, écrites a-t-elle indiqué « après avoir visité de nombreux pays d’Afrique, et rencontré de nombreuses personnes victimes d’abus ». Enfants soldats, droits des femmes et des jeunes filles, font partie du répertoire d’Axelle Red. Mais elle a revisité tous ses grands standards (« Sensualité » , « Parce que c’est toi », « Je t’attends », « Manhattan Kaboul »…) sans oublier une interprétation pleine de force de « Rester femme ». Une artiste à l’immense talent qui a conquis les 500 spectateurs présents lors de cette deuxième soirée des Vocales.

JPC

Les photos

« Vocales » 2010

Prochains rendez-vous

la section depliable

La section 'flex'