Nino Baliardo & Gipsy
Centre de Pratique Musicale de Thônes
Navigation
 ▶ Archives / Presse  ▶ « Vocales » & « Saisons  ▶ « Vocales » 2010  ▶ Nino Baliardo & (...)
chapeau & descriptif
Corps de l'article

Présentation

Baliardo est un nom qui représente la plus belle lignée d’artistes gitans. Fondateur des Gipsy Kings et interprète de « Djobi djoba », Nino Baliardo vous invite à une grande fiesta gitane, chaleureuse et vraie !

DL du 26/05/2010

Quand la musique gitane emporte tout sur son passage

Gaëlle TAGLIABUE

C’est coloré, c’est chaud, ça sent bon le soleil et ça donne envie de danser…
La musique gitane a cela de grand et de magique. Une ambiance qu’elle fédère au-delà des frontières et qui redonne le sourire en toutes circonstances.
Ce soir, Nino Baliardo et Gipsy emportent le public des Vocales sur les traces de toute une lignée d’artistes montpelliérains et sétois.
Et pour cause, puisque Bruno Bailardo dit « Nino », n’est autre que le neveu de Manitas de Plata, incontournable guitariste gitan, « petites mains d’argent » selon la traduction et « doigts de fée », dirions-nous plus communément. C’est dire tout l’héritage qui transpire chez ces artistes qui vivent chaque son et chaque note.
Nino Baliardo enregistre son premier album à l’âge de 9 ans, accompagne son Oncle pour l’enregistrement de ses disques et lors de ses tournées mondiales.
Il participe à l’ascension des Gipsy Kings dans les années 90 en composant l’album « Allégria ».
« Djobi Djoba, cada dia te quiero mas… » Qui n’a jamais repris ce refrain universellement connu ? La filiation est la et l’expérience inégalable. Ces gipsy, trois frères, Nino, Nanasso et Bébé ont la musique qui coule dans les veines et le cœur gui bat au rythme cadencé du flamenco.
Des guitares impétueuses, des voix bouillonnantes et un enthousiasme incandescent, Nino Baliardo et Gipsy vont embraser la scène des Vocales de Thônes.

DL du 27/05/2010

Ambiance de feu avec la « Fiesta gitane »

Jean-Paul CHAVAS

Décidemment, la programmation des Vocales 2010 étaient destinées à mettre le feu dans la salle des fêtes avec principalement deux soirées sous haute tension musicale. Mardi avec les atypiques musiques irlandaises et ce mercredi avec Nino Baliardo et Gipsy dans une fiesta gitane totalement débridée. Rare ont été les spectateurs qui ont pu rester sur les chaises tant cette musique endiablée donnait envie de danser, chanter et frapper des mains. Un Nino Baliardo plus connu sous le nom de Nino de Suerte, neveu de l’emblématique Manitas de Plata, à la voix inimitable, entouré de ses frères aux mains d’or sur leurs guitares, ont embrasé durant près de deux heures la scène des Vocales. Le public debout ou dansant dans les allées, s’est uni aux six musiciens et chanteurs pour scander et chanter ces airs populaires venus du fond des temps où le rythme cadencé du flamenco a une large place. Une famille où les enfants naissent avec une guitare dans le berceau pour accompagner les mélodies transmises entre les générations. Le créateur des « Gipsy Kings » dans les années 90, a popularisé la musique gitane avec l’album « Allégria » et dans lequel on remarque sa voix chaude interprétant « Bjobi Djoba » qui reste un succès planétaire.

Les photos

« Vocales » 2010

Prochains rendez-vous

la section depliable

La section 'flex'