Messe de l’homme armé
Centre de Pratique Musicale de Thônes
Navigation
 ▶ Archives / Presse  ▶ « Vocales » & « Saisons  ▶ « Vocales » 2009  ▶ Messe de l’homme armé
chapeau & descriptif
Corps de l'article

L’ESSORT (14/05/2009

La Messe de l’homme armé en ouverture des vocales

On pourrait croire que l’homme armé est un chant militaire et guerrier, il n’en est rien ! C’est avant tout une messe pour la paix. A l’origine, « L’homme armé » est un chant écrit entre 1450 et 1463, adapté en messes jusqu’au XVlle siècle. Au tournant de l’an 2000, « Les Armureries royales », très ancien Musée de la tour de Londres, ont commandé cette œuvre au compositeur anglais Karl Jenkis. Le défi était de créer une œuvre cohérente qui puisse évoquer toutes les émotions que la guerre et la paix suscitent. Le samedi 16 mai à la salle des fêtes de Thônes, cette œuvre magistrale sera interprétée par les 70 choristes de l’ensemble vocal « Cantarthônes » et par les 35 musiciens de l’orchestre symphonique des Alpes. L’ensemble étant dirigé par Martial Renard, également directeur artistique du festival.

J.-P. C.

DL du 18/05/20009

Une ouverture magistrale pour le Festival des Vocales de Thônes

Un magnifique concert a été offert au public ce samedi en ouverture du Festival des Vocales de Thônes !
Entre les choristes des Cantathônes, les musiciens de l’Orchestre symphonique des Alpes et les solistes, ce sont près de 140 artistes qui ont investi la scène de la salle des fêtes pour interpréter « la Messe de l’Homme Armé. » de Karl Jenkins. Une œuvre contemporaine qui déploie toute une palette de vives émotions et une variation sur le thème de la guerre. Tout s’enclenche sur un battement de tambour pour exploser dans les cris traduisant l’horreur. Sur un rythme haletant, alterné de moments de dramaturgie musicale et d’instants de souffle d’une intense émotivité, cette pièce est d’une cruelle actualité en même temps qu’elle délivre un message d’espoir Pour la paix.
Quand les percussions se déchaînent, que les chœurs éclatent, Ies intermèdes des solistes n’en ont que Plus de profondeur et l’auditoire se suspend aux voix des soprano et alto Sandrine Hudry et Marta Arranz, des ténor et basse Louis Rodet et Jean- Marc Brouze ou encore à la voix touchante d’enfant soprano, celle d’Alexandre Renard.
Un montage photo composé d’archives relatives aux évènements de la Seconde Guerre mondiale a apporté un éclairage tout à fait particulier et poignant. Une initiative mise en place en collaboration avec le service culturel du département et l’association des Glières faisant écho au 65ème anniversaire des combats des Glières. Le devoir de mémoire est assuré de la plus belle façon qui soit, porté par cette force universelle qu’est la musique.

Gaëlle TAGLIABUE

Présentation

Karl Jenkins (1944- )
Messe de l'homme armé de Karl Jenkins

Cette œuvre a été commandée par « Les Armureries Royales », très ancien Musée de la Tour de Londres, pour le passage à l’an 2000. Un des buts de ce Musée est d’encourager la compréhension de ce que la guerre est réellement et ce qu’elle signifie pour les gens qui y ont participé.
À l’origine, L’Homme Armé est un chant écrit entre 1450 et 1463. Le thème « On doit craindre l’homme armé » est terriblement en accord avec le siècle.
L’idée se développe de combiner la messe basique avec une variété de poésie et de prose en un large éventail de styles musicaux reflétant la société globale multi-culturelle.
Le défi est de créer une œuvre cohérente qui raconte une histoire, fait réfléchir les gens et fait vibrer le cœur.
L’œuvre chorale embrasse le monde entier et tout l’éventail des émotions que la guerre et la paix suscitent.

Les photos

« Vocales » 2009

Prochains rendez-vous

la section depliable

La section 'flex'