Le Chœur de l’Armée française
Centre de Pratique Musicale de Thônes
Navigation
 ▶ Archives / Presse  ▶ « Vocales » & « Saisons  ▶ « Vocales » 2005  ▶ Le Chœur de l’Armée françai
chapeau & descriptif
Corps de l'article

Présentation

Le Chœur de l’Armée française, créé sur l’initiative du ministre de la Défense Charles Hernu, fait ses débuts officiels le 14 juillet 1983 dans les jardins du Palais de l’Élysée en présence du président de la République.

Formation spéciale de la Garde républicaine, il est le chœur officiel de la République et représente, de par son caractère original et unique, l’un des fleurons de la culture dans les armées et l’une des voleurs sûres de la représentation musicale française à travers le monde.

Il est un trait d’union important entre l’Armée et la Nation. Le chœur compte quarante-huit choristes. Son répertoire s’étend de la chanson traditionnelle et populaire aux grandes œuvres classiques lyriques composées pour voix d’hommes, et la qualité de ses interprétations lui apporte la reconnaissance du monde artistique. Il participe à de nombreux festivals, galas, opéras, cérémonies officielles, concerts ou profit d’œuvres humanitaires, émissions télévisées.

Il remplit ainsi une triple vocation : commémorer, honorer et divertir. Il se produit tant en Fronce qu’à l’étranger, dans des lieux aussi variés que :

  • A Paris : Palais de l’Élysée, Salle Gaveau, Salle Pleyel, Théâtre des Champs-Elysées, P.O.P Bercy, Palais des Congrès, Panthéon, Invalides, Notre-Dame de Paris, Église de la Madeleine.
  • En province : Opéra de Lyon, Corum de Montpellier, Halle aux Grains de Toulouse, Arsenal de Metz, Théâtres antiques d’Orange et de Vaison-la-Romaine.
  • Outremer : la Réunion.
  • A l’étranger : États-Unis, ex-Yougoslavie, Allemagne, Grande Bretagne, Suisse.

Le recrutement des choristes se fait par voie de concours, parmi l’élite des professionnels fronçais. Il est actuellement dirigé par le chef d’escadron Pascale Jeandroz, assisté du capitaine Paul de Plinval.

« Vocales » 2005

Prochains rendez-vous

la section depliable

La section 'flex'