Yves Duteil
Centre de Pratique Musicale de Thônes
Navigation
 ▶ Archives / Presse  ▶ « Vocales » & « Saisons  ▶ « Vocales » 2009  ▶ Yves Duteil
chapeau & descriptif
Corps de l'article

Présention

Il a su faire de ses fragilités une force. Résister à tous les combats, les coups bas, les silences, et revenir, plus joyeux et plus profond que jamais, pour un spectacle époustouflant de magie et de maîtrise, qui tient de l’alchimie miraculeuse.
Yves Duteil prouve, textes et mélodies à l’appui, qu’il n’est pas un chanteur de naguère, mais bien de toujours. Parce que de tous les jours…
Il arrive d’un pas tranquille, la guitare à la main, promenant sa grande silhouette nonchalante, il chante, sans micro, à voix nue, comme un premier cadeau, discret et généreux, humble et heureux, le sourire, déjà, qui ne le quittera pas, qu’il offrira à son public, simplement.

« Avec la sortie de « (fr)agiles », le nouveau concert présente une formule différente qui reflète la couleur des nouvelles chansons dans un cadre toujours acoustique, à la guitare ou au piano, entouré de deux musiciens multi-instrumentistes. Une volonté de simplicité, et plusieurs mois de préparation minutieuse et passionnante. »
Yves Duteil

DL du 20/05/2009

La chanson française à l’état pur avec Yves Duteil

En ce milieu de semaine, le festival « Les Vocales de Thônes » offre une parenthèse intimiste dans sa programmation survoltée. Yves Duteil sera ce mercredi 20 mai l’invité de cette soirée consacrée à la chanson française et présentera un concert en acoustique simplement accompagné de deux musiciens multi-instrumentistes, d’une guitare et d’un piano.
Celui qui évolue depuis plus de 30 ans en marge de la scène médiatique de la chanson n’en fait pas moins une carrière dense. Fidèle à son identité discrète, Yves Duteil privilégie l’art de l’écriture et peaufine celui de la mélodie. Sur scène, il tisse un climat d’émotion entre les nouveaux titres de l’album « (fr)agiles » et une sélection de morceaux inscrits dans la mémoire collective.

L’Essor 74 du 14/05/2009

La chanson française à l’honneur avec Yves Duteil, le mercredi 20 mai

J.-P. C.

Poésie des textes, simplicité de L’homme, voilà plus de trente ans qu’Yves Duteil traverse la chanson française. Et si parfois les projecteurs médiatiques l’ont délaissé, voir même attaqué ; c’est oublier qu’Yves Duteil fait honneur à la chanson française.
Le mercredi 20 mai, à 20 h 30 à la salle des fêtes de Thônes, il présentera les chansons de son dernier album « (fr)agiles ». Il arrivera d’un pas tranquille, la guitare à la main, promenant sa grande silhouette nonchalante. Il chantera, sans micro, à voix nue, discret et généreux, humble et heureux, avec le sourire qui ne le quittera pas, et qu’il offrira simplement comme un cadeau à son public.

DL du 22/05/2009

Yves Duteil en toute simplicité, hier soir

Gaëlle TAGIIABUE

Les « Vocales » offraient une parenthèse intimiste, dans leur programmation survoltée, hier soir.
C’est devant une salle comble qu’Yves Duteil a présenté son spectacle à guichet fermé. En toute décontraction, guitare à la main, Yves Duteil pose avec douceur et conviction ses textes touchants de sa voix feutrée. Accompagné de deux excellents musiciens multi-instrumentistes, Angelo Zurzolo et Gilles Bioteau, et mis en lumière par une scénographie pour le moins épurée, jouant de la pénombre et de la promiscuité, il reste fidèle à son identité discrète.

Un moment intime, fort, agile et fragile

Yves Duteil privilégie l’art de l’écriture et peaufine celui de la mélodie. Sur scène, il tisse un climat d’émotion entre les nouveaux titres de l’album « (fr)agiles » et une sélection de morceaux inscrits dans la mémoire collective. Un moment d’intimité qui le lie à son public et fait partie de ces instants qu’il affectionne tout particulièrement, avec cet autre temps que celui de l’écriture.
Forte, agile et fragile, la plume d’Yves Duteil le promène sur les notes pour créer des bulles de magie et de tendresse qui flottent sur son dernier album, entre tradition pure et instrumentation Jazzy.
Des titres forts côtoient d’autres plus tendres pour former un « tout » symbolique de cette synergie sereine entre l’histoire, le flot et les mots qu’Yves Duteil parvient à créer en conteur chansonnier, jongleur de mots qui « est » autant qu’il « a été », pour reprendre sa joyeuse litanie sur les auxiliaires avoir et être. Un très joli moment.

« Vocales » 2009

Prochains rendez-vous

la section depliable

La section 'flex'