Les Vamps
Centre de Pratique Musicale de Thônes
Navigation
 ▶ Archives / Presse  ▶ « Vocales » & « Saisons  ▶ « Vocales » 2003  ▶ Les Vamps
chapeau & descriptif
Corps de l'article

Présentation

Les Vamps

Les Vamps ont l’air d’avoir quelques racines dans les Charentes, dans le Poitou ou au fond de la Creuse. En réalité, Nicole et Dominique (à la scène Lucienne et Gisèle) sont plutôt urbaines, cent pour cent versaillaises, voilà tout. Dès l’adolescence, ces deux copines font se bidonner leur entourage. Et puis un jour, le déclic : elles sont invitées à une « soirée ringarde » au cours de laquelle elles se taillent un joli succès, vu leur look et leur façon de « causer ».
Ainsi sont nées Praline et Berlingote, deux commères qui font le tour des MJC de l’hexagone et se donnent chaque année en spectacle au festival d’Avignon.
En 1997, elles sont prises en main par un agent qui les débaptise. Les Vamps mettent sur orbite un show ringue et plouc, qui décolle timidement au Palais des Glaces. C’est à Michel Drucker que nous devons notre succès. Nous espérons un jour être reconnues comme comédiennes.
A l’Olympia, le public s’éclate tous les soirs pendant que Lucienne et Gisèle discourent sur leurs cors aux pieds et leurs voisins, en se crêpant le chignon.
Comment sont-elles dans le civil, sans leur accoutrement de choc ?
Délicieuses : l’une aime le tricot, le luxe, le lèche-vitrine, l’autre pratique le piano, le tennis et les massages californiens…

« Vocales » 2003

Prochains rendez-vous

la section depliable

La section 'flex'