La flute enchantée
Centre de Pratique Musicale de Thônes
Navigation
 ▶ Aides chant  ▶ Archives  ▶ La flute enchantée
chapeau & descriptif
Corps de l'article

Le découpage en acte / scène / n°, est celui du document de l’opéra de Lyon 2004

I-15 n°8b

Bald, bald, Jüngling, oder nie
Bientôt, bientôt, jeune homme, ou jamais !
Pamina lebet noch !
Pamina vit encore !

 

I-17 n°8d

Das klinget so herrlich, das klinget so schön !
Tralla lala la Trallalala !
Nie hab ich so etwas gehört und geseh’n !
Trallalalala Tralla lalala.
Ça sonne si agréablement, ça sonne si bien,
Tralla lala la Trallalala !
Je n’ai jamais rien vu ou entendu de tel.
Tralla lala la Trallalala !

sans titre

I-17/18 n°8e

Es lebe Sarastro ! Sarastro lebe !
Vive Sarastro ! vive Sarastro !
Es lebe Sarastro ! Sarastro soll leben !
Er ist es, dem wir uns mit Freuden ergeben !
Stets mög er des Lebens als Weiser sich freun !
Er ist unser Abgott, dem alle sich weihn.

(Dieser Chor wird gesungen, bis Sarastro aus dem Wagen ist.)
Vive Sarastro ! Sarastro doit vivre !
Il est celui à qui nous nous soumettons avec joie !
Puisse-t-il sans cesse jouir en sage de la vie !
Il est notre idole, celle à qui tous se consacrent.

(Ce chœur est chanté jusqu’à ce que Sarastro sorte du char.)

sans titre

I-19 n°8f

Was Soll das heißen ?
Qu’est-ce que cela veut dire ?

sans titre

I-19 n°8f

Es lebe Sarastro, der göttliche Weise,
Er lohnet und strafet in ähnlichem Kreise.
Vive Sarastro ! Le divin Sage,
Il récompense et punit d’une manière égale.

sans titre

I-19 n°8g final

Wenn Tugend und Gerechtigkeit
Den großen Pfad mit Ruhm bestreut :
Dann ist die Erd’ ein Himmelreich,
Und Sterbliche den Göttern gleich.
Lorsque la vertu et le droit
Parsèment de gloire le grand chemin,
Alors le terre est un paradis
Et les mortels sont semblables aux dieux.

sans titre

II-1 n°10

Sarastro / Chœur

O Isis und Osiris schenket
Der Weisheit Geist dem neuen Paar !
Die ihr der Wandrer Schritte lenket,
Stärkt mit Geduld sie in Gefahr
Stärkt mit Geduld sie in Gefahr
Laßt sie der Prüfung Früchte sehen.
Doch sollten sie zu Grabe gehen,
So lohnt der Tugend kühnen Lauf,
Nehmt sie in euern Wohnsitz auf.
Nehmt sie in euern Wohnsitz auf.
(Sarastro geht voraus, dann alle ihm nach ab.)
O Isis et Osiris faites don
De l’esprit de sagesse au nouveau couple !
Vous qui guidez les pas du voyageur,
Rendez-les forts et constants dans le danger.
Rendez-les forts et constants dans le danger.
Faites leur voir les fruits de l’épreuve
Ainsi, s’il doivent rejoindre le tombeau,
Récompensez le cours audacieux de la vertu,
Accueillez les dans votre demeure.
Accueillez les dans votre demeure.
(Sarastro sort en premier, suivi des autres.)

sans titre

II-5 n°12

Entweiht ist die heilige Schwelle,
Hinab mit den Weibern zur Hölle !
(Ein schrecklicher Accord mit allen Instrumenten, Donner, Blitz und Schlag ; zugleich zwey starke Donner.)
Le seuil sacré est profané !
Que les femmes descendent aux enfers !
(Tonnerre, éclair et fracas ; puis immédiatement deux violents coups de tonnerre.)

sans titre

II-20 n°18

O Isis und Osiris, welche Wonne !
Die düstre Nacht verscheucht der Glanz der Sonne.
Bald fühlt der edle Jüngling neues Leben ;
Bald ist er unserm Dienste ganz gegeben.
Sein Geist ist kühn, sein Herz ist rein,
Bald wird er unser würdig sein.
O Isis et Osiris, quelle joie !
L’éclat du soleil chasse la sombre nuit !
Bientôt le noble jeune homme sentira une vie nouvelle,
Bientôt il sera entièrement voué à notre office.
Son esprit est audacieux, son cœur est pur,
Bientôt, bientôt, bientôt, il sera digne de nous.

sans titre

II-28 n°21d

Triumph, Triumph du edles Paar !
Besieget hast du die Gefahr !
Der Isis Weihe ist nun dein !
Kommt, tretet in den Tempel ein !
Triomphe, triomphe, toi noble couple !
Tu as vaincu le danger
La consécration d’Isis est maintenant tienne !
Viens, pénètre dans le temple !

sans titre

II-30 n°21h

|

Heil sei euch Geweihten ! Ihr drängt durch die Nacht, Dank sei dir, Osiris und Isis, gebracht ! Es siegte die Stärke, und krönet zum Lohn Die Schönheit und Weisheit mit ewiger Kron’.

|

Soyez salués, initiés ! Vous avez traversé la nuit !

Archives

Prochains rendez-vous

la section depliable

La section 'flex'