Concert « Les Soirées de Nazelles »
Centre de Pratique Musicale de Thônes
Navigation
 ▶ Archives / Presse  ▶ « Vocales » & « Saisons  ▶ « Vocales » 1999  ▶ Concert « Les Soirées (...)
chapeau & descriptif
Corps de l'article

DL du 13/05/1999

La voix royale des vocales

Premières Vocales de Thônes, émotion et participation Fruit d’un grand professionnalisme et de la passion de ses organisateurs pour la musique, les premières Vocales de Thônes se sont refermées dimanche soir, en l’église Saint-Maurice, sur un concert exceptionnel du Chœur départemental dirigé par M Bernard Spizzli
Il faudra sans doute un peu de recul pour prendre la mesure de cet évènement créé par le Centre de Pratique Musicale de Thônes (C.P.M.T.) présidé par Mme Marie- Hélène Mathevon et coordonné par Martial Renard, avec l’appui de nombreuses forces vives locales. Mais, à chaud, nous retiendrons déjà deux éléments essentiels.
Le premier sera l’émotion d’un plaisir partagé durant une semaine autour d’un programme qui fédérait plusieurs générations.
L’ouverture le lundi après-midi, à la salle des fêtes, avec les élèves des écoles primaires sur le thème de « Babar l’éléphant » (texte de Jean Brunhoff, musique de Francis Poulenc) donna les premières tonalités de charme à ce festival. Deux chansons interprétées par les enfants du cycle 2, sous la direction de Martial Renard, ont été suivies des aventures de Babar, jusqu’à son couronnement, illustrées par la voix de Bernard Spizzi et le piano d’Elisabeth Charnay.
Les choristes en herbe restaient encore à l’honneur le mercredi en l’église Saint Maurice, avec les classes d’éveil, d’initiation et les chœurs d’enfants du C.P,.M. Thônes (direction Martial Renard) suivis des trois groupes de l’École de musique municipale de Seynod dirigés par Blanche Latour et accompagnés d’Éric Latour à l’orgue. La fraicheur, l’enthousiasme juvénile y ont piqueté de grand frissons de joie de chanter ou d’écouter.
Si la pédagogie trouvait logiquement, sa place : stage autour de la mise en voix lundi soir, « répétition publique » de deux chorales, mardi soir film sur le sopraniste italien « Farinelli » jeudi, le feu d’artifice était tiré tout d’abord samedi avec le concert des trois chorales : « Cantathônes », c’est-à-dire le groupe adultes du C.P.M.T. dirigé par Martial Renard, puis « Chantefier », le groupe adulte des Clefs (direction François Conort) et enfin les Ménestrels de Voiron (direction Dominique Wilmotte), avec souvent l’appui d’Eric Latour à l’orgue, ont alterné pièces classiques (Haendel, Mozart, Fauré, Bach.) et partitions modernes (Revaux, Fugain, Nougaro, Brassens, Ferrat), jouant de la vigueur st de la tendresse pour terminer ensemble sur le « Tibie paiom » de Dmytro Bortnianski. Comme beaucoup d’autres, cette interprétation fut bissée, ovationnée par ure église comble, devant un retable judicieusement souligné de lumières, elles aussi à la hauteur de l’événement.
Il ne restait plus alors qu’à vivre le final du dimanche : « Les soirées de Nazelles » ; hommage talentueux à Francis Poulenc souligné par Cyrille Gersternhaber (soprano), Nathalie Chave-Chevallereau (piano), Alain Carré (récitant) et le Chœur départemental. Le concert était conçu comme des échanges de pièces pour piano ou, pour la délicieuse soprano, de poèmes (Verlaine, Eluard, Apollinaire…) et de chœurs frais, enjoués ou piquants, dans une alternance impromptue.
Au septième et dernier répons, le public, debout a multiplié les rappels et sa joie de prolonger une telle émotion. Alors Bernard Spizzi invita tous les choristes à se joindre au Chœur départemental pour interpréter « Au delà des cèdres » sur une musique traditionnelle écossaise, pièces apprises lors de la répétition publique de la semaine. Ce fut un triomphe !…
Le second élément que nous retiendrons encore de ces premières Vocales de Thônes sera la fréquentation : près de 400 enfants à l’ouverture, 70 stagiaires pour la mise en voix, 140 à la répétition publique, près de 600 spectateurs pour les chœurs d’enfants, autant pour la soirée des trois chorales, 80 à la séance de cinéma et encore 400 lors de l’apothéose finale : le festival a intéressé près de 2 000 personnes ! La conclusion s’impose d’elle-même : Vivent les secondes Vocales de Thônes au moi de mai de l’an 2000 ! Animées d’une telle foi, elles devraient gravir encore d’autres sommets. Mais Dieu que la première ascension était belle !

Michel VOISIN
+++Présentation

* Direction musicale : Bernard Spizzi
* Cyrille Gerstenhaber : Soprano
* Nathalie Chave-Chevallereau : Piano
* Alain Carré : Comédien

Ce concert est un vibrant hommage à Francis Poulenc à l’occasion du centième anniversaire de sa naissance. Ce cycle pour piano a le goût rafraîchissant mais fugace d’une musique d’agréable compagnie.
Quatre extraits seront joués dans le concert, en alternance avec les pièce chorales et les mélodies, en essayant de retrouver pour un soir, la chaude ambiance simple mais cultivée, partagée par les meilleurs poètes, quelque part, à Nazelles.

« Vocales » 1999

Prochains rendez-vous

la section depliable

La section 'flex'